« Après avoir reçu pour ses 25 ans sa première platine vinyle, Guigui Gugu s’exerce au mix et organise ses premières soirées electro. Après cette période de rodage, il commence à se produire dans la capitale, que se soit avec dans les bars, clubs, open-air ou en squat party. Il joue ainsi sur  les styles en offrant à la fois des sets techno musclés ou bien des sets aux ambiances sud américaines. Ses pérégrinations lui font rencontrer Sissi Cocotte, avec qui il crée les soirées « I Can’t no Slip! » en invitant un guest à se produire avec eux et partager l’état d’esprit  de la soirée: amitié, bonne humeur, et… musique…..!!!!. «