Kid de la vague rave de la fin des 90´s dans le sud de la France, il passe vite derrière des platines inspiré initialement par la techno américaine.

Il joue dans des soirées rave Pokémon du groupe The beez, Secret Party ou les TransExpress à Marseille. Fin de cette période et au travers de rencontres musicales comme Derrick May puis Derrick Carter, Karlito s’ouvre à la house puis la tech house sur le début des 2000, où il traine dans les soirées Openhouse , Dolly party ou Scream.  Plus connu ici sous le nom de Xaman, il est invité par le collectif I can’t get no slip pour des soirées notamment aux 4 éléments ou par Timid Boy pour sa résidence au nouveau Casino. Parti dans des projets plus underground, il nous revient donc sous son blaze originel pour nous délecter d’oldies d’une période qui nous a fait bien vibrer, pour en venir à des sons plus deep house-minimal plus actuels.