Flora apprend ses premières techniques de deejaying sur vinyle en 2000, après avoir déménagé dans l’Est de la France, ce qui lui apporte ses premiers bookings en Allemagne et en Suisse.

Elle lance à cette époque son propre collectif de djs feminines « Pussy Power » et obtient ses premières dates en Belgique pendant les années « Techno » avec de grands noms de la décennie tels que Marco Bailey, Redhead, Tonio etc. Elle joue principalement en Allemagne avec de nombreuses têtes d’affiche comme Gaiser, Pan-Pot ou Marc Houle dans des clubs, soirées, open airs et festivals ; et a également eu la chance de s’exporter dans d’autres pays ou continents comme la Slovénie ou l’Afrique du Sud. Elle revient à Paris en 2014, et commence à produire et sortir sa propre musique sur divers labels tels que Gun PWDR, Dear Deer Records, Drop Low. Sa musique d’aujourd’hui peut être décrite comme des sons Housey avec de grosses basslines, bien qu’elle aime toujours autant jouer des sons Techno plus dark et Minimal.