Issu de parents artistes et amoureux de la musique depuis son plus jeune âge, Sun Cahl en a inévitablement fait son métier. C’est aux commandes des platines qu’il aime partager sa passion pour la Disco, le Hip-Hop, la Soul et le Rhythm&Blues, « les musiques de l’âme ». « Chacun de mes sets a une histoire, c’est une invitation au voyage, le temps de quelques heures ». À l’âge de 20 ans, il voue une grande admiration pour les DJs de l’époque tels que Laurent Garnier et les Masters At Work et commence à apprendre avec ses amis l’art et la manière de mixer. Petit à petit, il commence à jouer pour des soirées privées mais cela ne reste qu’un « hobby ». Hobby qu’il ne reprendra que 10 ans plus tard, en devenant DJ résident d’un bar connu du Marais… Bercé dans sa plus tendre enfance par des artistes tels que Harold Melvin, Alicia Myers, THP Orchestra, Teddy Pendergrass ou encore Mickael Jackson, Prince et David Bowie, il mélange aussi bien les genres musicaux que les nombreux établissements parisiens où on peut voir exprimer son art : le Palace, le Bar Balcon de l’Alcazar, le Cox, le Freedj, le café Étienne Marcel, la Démesure, L’atelier Des Artistes, le Bal Rock, le Mikado, la péniche Concorde-Atlantique, le Pamela, le Rosa Bonheur, le Sir Winston, le bateau Nix Nox ou encore le Café Charbon. Également résident dans des endroits avec une ambiance plus cosy et feutrée tels que le Royal Monceau, le Peninsula, le Brach Paris, le 25Hours, le Bachaumont, l’hôtel du Collectionneur, le Mandarin Oriental ou encore le Mama Shelter, Sun Cahl n’arrêtera pas de nous surprendre ! Il ne compte pas en rester là et s’ouvre à de nouveaux lieux et de nouveaux projets qui se propagent ainsi sur la French Riviera où il a notamment pris les platines au sein du High Club de Nice, ou encore les Rotondes au Luxembourg…